Nouvelles affaires : 1 877 883-4598
Service à la clientèle : 1 888 494-0650
all-hotmusic.net

Ivresse au volant : un crime qui pourrait vous coûter cher

Vous sortez d’un souper arrosé et vous vous pensez suffisamment lucide pour conduire? Pensez-y à deux fois avant de prendre le volant. Si vous dépassez la limite de 0,08 permise et que vous vous faites arrêter, vous pourriez vous retrouver dans de beaux draps : suspension de permis, dossier criminel, amende… Les conséquences de la conduite en état d’ébriété sont lourdes et pourraient vous suivre longtemps. Voici les conseils de L’Unique assurances générales pour vous éviter de vous trouver dans une fâcheuse situation!

Une prime d’assurance doublée

Si vous vous faites arrêter alors que vous conduisez en état d’ivresse, votre permis sera suspendu sur-le-champ. Vous aurez alors l’obligation d’en aviser votre assureur. Conséquence? Au moment de récupérer votre permis, votre prime d’assurance augmentera fortement au cours des prochaines années. Changer d’assureur? Comme vous devrez déclarer votre erreur, les assureurs pourraient vous tourner le dos les uns après les autres. Omettre de dire la vérité n’est pas la solution. En cas de sinistre, vous devrez alors vivre avec les conséquences supplémentaires d’une fausse déclaration.

D’autres coûts majeurs

L’augmentation de votre prime ne représente qu’une partie de tous les frais qui vous seront imposés si vous êtes reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies. En effet, en 2014, la Société d’assurance automobile du Québec recensait tous les frais rattachés à une première infraction. Il faut d’abord calculer l’amende et les frais obligatoires. Total de la facture : un minimum de 1750 $. À cela s’ajoutent différents montants :

  • Frais relatifs à un casier judiciaire, au greffe et à des honoraires d’avocat
  • Frais de remorquage et de remisage de votre véhicule
  • Frais de transport pour vous déplacer pendant la période où votre permis sera révoqué
  • Frais d’installation d’un antidémarreur, un système qui empêche votre véhicule de démarrer si votre taux d’alcoolémie est trop élevé
  • Contribution au régime d’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC)

Des solutions pour retourner chez vous en toute sécurité

Si vous consommez de l’alcool, adoptez un comportement responsable et assurez-vous de rentrer sans mettre votre vie et celle des autres en danger en :

  • Covoiturant avec un chauffeur désigné
  • Demandant à un membre de votre entourage de venir vous chercher
  • Couchant sur place
  • Marchant jusqu’à la maison

Sachez qu’en plus du taxi et de l’autobus, il existe des services de raccompagnement gratuits ou abordables, comme Opération Nez Rouge et Tolérance Zéro. Pour quelques dollars, vous aurez la certitude de rentrer chez vous sans risque et éviterez de vous mettre dans le pétrin.

Votre courtier d’assurance Assurancia est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec nous !

Source : L’Unique Assurances Générales

all-hotmusic.net