Nouvelles affaires : 1 877 883-4598
Service à la clientèle : 1 888 494-0650
all-hotmusic.net

LA RÈGLE PROPORTIONNELLE

Qu’on se le tienne pour dit, lire et comprendre un contrat d’assurance requiert de la patience. C’est pourquoi plusieurs ont tendance à regarder les grandes lignes et serrer ledit contrat jusqu’à l’année suivante. Il est tout de même important de vérifier que les clauses du contrat soient bien respectées, l’une des plus courantes étant la règle proportionnelle …

En cas de perte totale, l’indemnité est limitée au montant d’assurance prévu au contrat. Par exemple, si vous assurez votre maison pour un montant de 200 000$ et qu’elle passe au feu complètement, l’indemnité ne pourra dépasser ce montant. Il est donc important de choisir un montant d’assurance adéquat, qui représente au moins la valeur actuelle du bien, ou sinon son coût de remplacement si vous avez une valeur à neuf.

En assurance habitation ou entreprise, votre contrat d’assurance comporte peut-être une clause de règle proportionnelle, ou de coassurance, qui s’appliquera lors d’une perte partielle et influencera le montant de l’indemnité que vous recevrez. La règle proportionnelle varie selon un pourcentage établi par l’assureur, pouvant aller de 50% à 90% du montant réel de remplacement. Pour obtenir une indemnité qui couvre le total des dommages lors d’une perte partielle, vous devez assurer vos biens pour un montant minimum correspondant au pourcentage mentionné à la clause de règle proportionnelle. Si au contraire, pour économiser sur votre prime d’assurance ou par simple méconnaissance de la valeur réelle de vos biens, vous en sous-estimez la valeur, vous pourriez avoir à absorber une partie des dommages.

Vous êtes visuel ?

EXEMPLE 1$ suffisant EXEMPLE 2$ insuffisant
Valeur des biens assurés 500 000$ 700 000$
Montant d’assurance inscrit au comtrat 420 000$ 420 000$
Pourcentage de la règle proportionnelle 80% 80%
Montant requis pour se conformer à la clause (case C x case A) 400 000$ 560 000$
Le montant à la case B est donc Suffisant Insuffisant

 

Donc dans le cas de l’exemple 2, qui est insuffisant, vous ne respectez pas la clause car vous n’avez une couverture que pour 60% de la valeur réelle. En cas de perte partielle, l’assureur aurait droit de vous indemniser que pour 60% de la perte, et ce même si elle ne dépasse pas le montant d’assurance inscrit au contrat.

Que ce soit pour votre assurance habitation ou entreprise, il est important de vérifier régulièrement les montants inscrits, et d’aviser votre courtier dès que vous effectuez un changement qui pourrait affecter la valeur réelle de vos biens. Dans le cas échéant, vous pourriez vous retrouver lésé advenant un sinistre. Le meilleur moyen de s’en assurer est bien évidemment de procéder à une évaluation professionnelle.

Conscients que ce n’est pas toujours évident de comprendre toutes les clauses d’un contrat d’assurance, sachez que les courtiers Assurancia demeurent à votre entière disposition et qu’ils sont formés pour vous conseiller et vous outiller dans le choix des protections d’assurance.

La vie est trop courte pour se casser la tête !

 

Source: CHAD

all-hotmusic.net